Guide de sélection des produits

Les systèmes de protection individuelle contre les chutes de distance protègent l’utilisateur contre les chutes de distance en évitant ou limitant la chute libre. Spécifiquement:

  • l’arrêt des chutes est destiné à éviter que l’utilisateur heurte le sol, une structure ou tout autre obstacle lors d’une chute libre.

  • la retenue est destinée à empêcher l’utilisateur d’entrer dans une zone qui présente un risque de chute libre.

  • le maintien au travail est destiné à permettre à l’utilisateur de travailler en appui ou en suspension en évitant une chute.

Un système de protection individuelle contre les chutes est un ensemble de composants liés entre eux de manière séparable ou inséparablement. Il comprend un dispositif de retenue du corps, un point d’ancrage fiable et un sous-système de liaison.

SYSTÈME D’ARRÊT DES CHUTES

C’est un système qui arrête la chute libre et limite la force de choc subie par l’utilisateur pendant l’arrêt de la chute. Les fonctions principales d’un système d’arrêt des chutes sont les suivantes:
• le système limite la distance de la chute, mais ne l’empêche pas;
• le système permet à l’utilisateur d’atteindre des zone ou des positions où il existe un risque de chute et en cas de chute le système arrête la chute;
• le système assure la suspension après l’arrêt de la chute.
Un système d’arrêt des chutes doit être assemblé de façon à éviter que l’utilisateur heurte le sol, une structure ou tout autre obstacle. Il doit être utilisé en prévoyant une distance de dégagement sous les pieds de l’utilisateur. Pour cela il est possible d’utiliser les informations fournies par le fabriquant. Dans un système d’arrêt des chutes, le harnais pour le corps est le seul dispositif destiné à assurer la fonction de retenue du corps. Un système d’arrêt de chute comprend généralement un absorbeur d’énergie pour garantir que la force du choc subie par l’utilisateur pendant l’arrêt de la chute libre ne dépasse pas 6 kN.

Il se compose de: un dispositif de retenue du corps, un point d’ancrage fiable et un sous-système de liaison.

SYSTÈMES DE RETENUE

Un système qui évite les chutes de distance en limitant le déplacement de l’utilisateur. Les fonctions principales d’un système de retenue sont les suivantes:
• le système limite le mouvement de l’utilisateur pour éviter qu’il puisse atteindre des zones présentant un risque de chute de distance;
• le système n’est pas conçu pour arrêter une chute de distance;
• le système n’est pas destiné à des situations de travail nécessitant que l’utilisateur soit soutenu par un dispositif de retenue du corps.

Un système de retenue doit être assemblé afin d’empêcher l’utilisateur d’atteindre des zones ou des positions présentant un risque de chute de distance. Tout dispositif de retenue du corps approprié et donc toute longe appropriée peuvent être utilisés. Il se compose de: un dispositif de retenue du corps, un point d’ancrage fiable et un sous-système de liaison.

SYSTÈME DE MAINTIEN AU TRAVAIL

Un système qui permet à l’utilisateur de travailler en appui ou en suspension, de manière à éviter une chute libre. Les fonctions principales d’un système de maintien au travail sont les suivantes:
• le système évite la chute libre de l’utilisateur;
• le système n’est pas conçu pour arrêter la chute de distance;
• le système permet à l’utilisateur de se positionner précisement à son poste de travail en appui ou en suspension.
Dans les systèmes de maintien au travail, l’utilisateur doit être en tension sur son système; donc il ne sont pas conçus pour arrêter une chute, raison pour laquelle ils doivent être complétés par un système d’arrêt des chutes. Les systèmes de maintien au travail doivent ainsi être réglables. Il se compose de: un dispositif de retenue du corps, un point d’ancrage fiable et un sous-système de liaison.

Le système de protection individuelle contre les chutes de distance est constitué d’un ensemble de composants reliés entre eux; pour que ce système puisse fonctionner correctement, il faut prendre en considération certains facteurs essentiels tel que le tirant d’air, le facteur de la chute et l’effet pendule et la façon dont ils intéragissent entre eux. Cela permet de déterminer les composants à assembler pour obtenir une protection adéquate.

TIRANT D’AIR ET FACTEUR DE CHUTE

TIRANT D’AIR (min H)
C’est la distance minimum nécessaire entre le point d’ancrage et le sol (ou tout autre obstacle) pour éviter de heurter le sol en cas de chute. Le tirant d’air est donc le résultat de la longueur de la longe et le déploiement de l’absorbeur d’énergie (A), la distance entre le point d’ancrage et le pied de l’opérateur (B), et la distance de sécurité (C). (min H = A + B + C).

4

FACTEUR DE CHUTE
Le facteur de chute représente une mesure de la dangerosité d’une situation de travail. Les facteurs 0, 1 et 2, comme représentés en figure, sont très importants pour déterminer la distance de chute en fonction du point d’ancrage. Le facteur de chute est calculé avec la formule F=H/L où H est la distance de la chute et L la longueur de la longe de liaison.

5-it

FACTEUR DE CHUTE 0
Le point d’ancrage est situé au-dessus de l’opérateur et la longe tendue peut arrêter immédiatement une chute accidentelle. Dans ce cas-là il n’est pas obligatoire d’utiliser une longe avec absorbeur d’énergie, même s’il est fortement conseillé. Le facteur de chute 0 indique les conditions de fonctionnement optimal.

 

6-it

FACTEUR DE CHUTE 1
Le point d’ancrage se trouve au même niveau du point d’attache du harnais porté par l’opérateur. La longe, qui doit arrêter la chute, n’est pas tendue et il est nécessaire d’intégrer un absorbeur d’énergie qui, s’activant de manière partielle, soit en mesure de limiter le contrecoup inévitable dû à l’arrêt de la chute. Le facteur de chute 1 indique les conditions de fonctionnement normal.

7-it

FACTEUR DE CHUTE 2
Le point d’ancrage est situé au-dessous de l’opérateur, ou au niveau des pieds. Il est nécessaire que la longe, devant arrêter la chute, soit intégrée à un absorbeur d’énergie qui, s’activant totalement à cause de la distance importante, soit en mesure de limiter le contrecoup inévitable dû à l’arrêt de la chute. Le facteur de chute 2 indique les conditions de fonctionnement critique.

8-it

TABLEAU TIRANT D’AIR (min H)
Avant d’installer un système de protection contre les chutes de distance, il est conseillé de vérifier les espaces afin d’assurer une protection adéquate pour l’opérateur. Avec l’aide du tableau ci-dessous (min H) il est possible de déterminer la longueur du tirant d’air en fonction de la longueur de la longe et du facteur de chute.

8-b-it

EFFET PENDULAIRE

C’est le balancement dangereux que l’opérateur peut avoir après la chute si la ligne n’est pas verticalement ancrée au-dessus du poste de travail. Ce balancement latéral peut exposer l’opérateur à des blessures dangereuses plus ou moins graves en percutant le sol ou un obstacle se trouvant à côté. S’il n’est pas possible d’assurer un point d’ancrage vertical par rapport à la station de travail il est conseillé d’utiliser deux points d’ancrage situés d’une part et de l’autre de l’opérateur.

9

ARRESTO-CADUTA

ANTI-CHUTE

Les dispositifs d’arrêt de chute sont utilisés en complément pour empêcher l’opérateur de tomber jusqu’au sol.

TRATTENUTA

RETENUE

Les dispositifs de retenue au travail sont utilisés en complément afin d’empêcher l’utilisateur d’atteindre un emplacement à partir duquel une chute est possible.

POSIZIONAMENTO-SUL-LAVORO

MAINTIEN
AU TRAVAIL

Les dispositifs de maintien au travail sont utilisés en complément pour maintenir l’opérateur à son poste de travail en lui laissant les mains libres pendant toutes les phases de travail et en évitant la chute libre.

PUNTO-DI-ATTACCO-DORSALE

POINT D’ATTACHE DORSAL

Le dispositif a un seul point d’attache dorsal pour l’arrêt de la chute.

PUNTI-DI-ATTACCO-DORSALE-E-STERNALE-A2

POINTS D’ATTACHE DORSAL ET STERNAL A/2

Le dispositif a deux points d’attache pour l’arrêt de la chute, un dorsal et un sternal (obtenu en connectant deux demi-points d’attache A/2).

PUNTI-DI-ATTACCO-DORSALE-STERNALE-A2-E-LATERALI

POINTS D’ATTACHE DORSAL, STERNAL A/2 ET LATÉRAUX

Le dispositif a quatre points d’attache, un dorsal et un sternal (obtenu en connectant deux demi-points d’attache A/2) pour l’arrêt de la chute et deux latéraux pour le maintien et le positionnement au travail.

PUNTI-DI-ATTACCO-LATERALI

POINTS D’ATTACHE LATÉRAUX

Le dispositif a deux points d’attache latéraux pour le maintien et le positionnement au travail.

  

LEGENDA-P-ATTACCO-1

A Point d’attache dorsale anti-chute

LEGENDA-P-ATTACCO-2

A Point d’attache sternal anti-chute

LEGENDA-P-ATTACCO-3

A/2 Demi-points d’attache pour l’arrêt de chute

LEGENDA-P-ATTACCO-4

Point d’attache pour le maintien au travail
 

EDILIZIA

CONSTRUCTION

 

STRUTTURE-METALLICHE-E-PILONI

STRUCTURES MÉTALLIQUES ET PYLÔNES

 

ALTRE-APPLICAZIONI

AUTRES APPLICATIONS

 

Ce site utilise des cookies, y compris le profilage tiers. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.