Environnement

RESPECT MAXIMUM DE L’ENVIRONNEMENT

     

ÉNERGIE PROPRE

Dépuis 2011 COFRA produit de l’énergie propre grâce à une installation photovoltaïque de puissance nominale de 1.3 MW.
Sa surface totale est environ 10.000 m2, bien supérieure à la surface totale d’un terrain de football reglémentaire pour des matches internationaux. L’installation photovoltaïque couvre 60% des besoins annuels d’énergie électrique de l’entreprise, ce qui correspond aux besoins annuels d’énergie électrique de presque 500 familles (3.000 kWh). Nous évitons l’émission dans l’atmosphère de plus de 800 t annuels de CO2 et presque 16.000 t au cours de 20 ans.

  Ambiente-1  


RÉCUPÉRATION DES DÉCHETS DE FABRICATION


DÉCHETS DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DES SEMELLES DE MARCHE
Depuis les années 80 la société COFRA recycle les déchets des materiaux thermoplastiques pour la production de semelles des chaussures.
En 1995 COFRA a introduit une installation qui a permis la réutilisation des déchets de fabrication (y compris les matériaux thermodurcissables), au but d’obtenir une des matières premières de nos semelles de marche. Cette installation, presque unique en Europe, a atteint l’excellent objectif d’éviter l’émission dans les décharges de plus de 2.000 tonnes de déchets de polyuréthane avec propriétés biodégradables très lentes.
Dépuis le 2012 on a commencé une nouvelle activité de récupération et réutilisation des déchets d’usinage pour la production des semelles. En collaboration avec les partenaires et les fournisseurs qui ont montré une sensibilité pour le thème environnemental, après une phase d’étude de faisabilité et d’expérimentation, cette activité de réemploi fonctionne à plein régime.
Un développement chimique, physique et technologique important a réalisé une nouvelle mélange de matériaux pour les semelles de marche, qui non seulement utilise la récupération totale des déchets du matériau des semelles de marche, mais aussi il permet de réutiliser une grande quantité de matériau thermodurcissable, qui par nature n’est pas très prédisposé à la récupération. Ce procédé est integré dans nos procédés de fabrication, ce qui permet une récupération constante des déchets qui dérivent du procédé d’injection de semelles en quantité toujours en augmentation.

DÉCHETS DE PVC PENDANT LE PROCÉDÉ D’INJECTION DES BOTTES EN PVC
COFRA récupére le 100% des déchets de fabrication de ses bottes en PVC.

  Ambiente-2  


SUBSTANCES DÉTACHANTES ATOXIQUES ET PRODUITS VERTS POUR LE NETTOYAGE DES MOULES

Pendant le moulage des semelles de marche en PU, elles sont employées des substances détachantes: dépuis plusieurs années, COFRA ne se sert plus de solvants toxiques et dangereux pour l’homme et l’environnement.
Dès que le procédé d’injection termine, il faut nettoyer les mules: au début COFRA a remplacé les produits chimiques avec des solutions physiques, ensuite elle a utilisé du bicarbonate, totalement “vert”.

  Ambiente-3  

Ce site utilise des cookies, y compris le profilage tiers. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.